Gestion des finances publiques - Moussa Sanogo présente un projet de budget 2021 de l’Etat de 8629,1 milliards Fcfa

Mercredi 01 Juillet 2020

Le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a présenté le mardi 30 juin, devant la commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale, le document de Programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEF) 2021-2023. Instrument essentiel de mise en œuvre du budget-programmes, la présentation de ce document stratégique donne lieu à des débats d’orientation qui participent du renforcement de la transparence dans l’élaboration du budget et de l’amélioration de la gestion des finances publiques.

Le ministre Moussa Sanogo a annoncé un projet de budget de l’Etat 2021 qui s’établit à 8629,1 milliards Fcfa. Il devrait, suivant les prévisions, jusqu’à 9129,8 milliards Fcfa en 2022 et 9163,3 milliards Fcfa en 2023. La structure des dépenses budgétaires révèle une prédominance des dépenses d’investissement (31,1%) suivies des dépenses de personnel (30,3%), des charges financières de la dette publique (12,6%) et des achats de biens et services (11,7%). Pour ce qui les concerne, les ressources seront constituées en grande partie des ressources intérieures (recettes fiscales, non fiscales, ressources de trésorerie hors emprunts projets.

Interpellé sur les risques d’endettement massif de la Côte d’Ivoire, le ministre du Budget a indiqué qu’avec la stratégie de gestion de la dette à moyen terme, le taux d’endettement devrait ressortir en baisse sur la période 2021-2023. De 39,5%, il devrait chuter à 37,6%, en deçà des normes communautaires établies à 50% du PIB.

Moussa Sanogo a surtout rassuré que les prévisions tiennent compte des réalités de l’économie ivoiriennes qui a su préserver ses acquis en dépit des effets pervers de la crise sanitaire de la COVID-19 sur les activités. « Notre capacité de production est importante. Certes les déplacements ont été limités, les présences physiques faibles et l’utilisation de la capacité de production a été aussi faible, mais elle est demeurée intacte. Il n’y a aucune raison de ne pas produire autant qu’auparavant. C’est l’appréciation saine de la réalité », a soutenu le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:203 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés