Secteur minier - La Côte d’Ivoire signe avec une société détenue par des nationaux pour l’exploitation de la bauxite à Bongouanou

Jeudi 23 Juillet 2020

Le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi, représentant l’Etat de Côte d’Ivoire, a signé avec l’entreprise minière Lagune Exploitation Bongouanou SA, le mercredi 22 juillet 2020, à son cabinet sis au 22e étage de l’immeuble Postel 2001 au Plateau, l’avenant n°1 à la convention minière conclue le 3 novembre 2017. Cette convention intervient après le transfert à l’entreprise signataire du permis d’exploitation minière valable pour la bauxite, précédemment accordé dans le département de Bongouanou à l’entreprise Lagune Exploitation Afrique SA. Elle est le fruit des négociations menées entre la Côte d’Ivoire et l’entreprise signataire, ponctuées par une réunion du comité des négociations tenue les 10 et 24 juin 2020.

La signature de cet avenant a pour but de permettre à la société Lagune Exploitation Bongouanou SA, seule entreprise minière détenue par des capitaux privés ivoiriens, de développer le projet de bauxite de Bénéné. L’accord renforce les obligations pesant sur l’entreprise en termes de certification des réserves, d’indemnisation des populations impactées, et de respect des règles de gouvernance des sociétés commerciales.

Jean Claude Kouassi a exhorté les responsables de l’entreprise au respect scrupuleux des termes de l’avenant. En tout état de cause, l’administration des mines veille au respect de l’accord et prendra des mesures en cas de manquement aux obligations. « Ce n’est qu’à ce prix que l’exploitation des gisements de bauxite de Bénéné pourra être profitable aux populations de Bongouanou, (…), au gouvernement et à notre pays », a prévenu le ministre. Il a rappelé les performances réalisées par le secteur minier au terme de l’année 2019, notamment des hausses de 24,48%, 196,138% et 14,63%, respectivement pour l’or, le nickel et le manganèse et s’est voulu rassurant quant à sa capacité à faire face à la crise engendrée par la pandémie du coronavirus.

Edouard Amichia 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:271 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés