Compétitivité - La CGECI et la GIZ entretiennent les entreprises et industries de Bouaké sur l’efficacité énergétique

Mercredi 09 Septembre 2020 / M. Brou Ahoua, Président de la Sous-Commission Energie et Point Focal du Projet PROFERE à la CGECI lors de son intervention.

La CGECI et la GIZ ont procédé le 03 septembre 2020 au lancement de la deuxième campagne de sensibilisation et d’information des entreprises et industries de Bouaké sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Cette campagne destinée aux entreprises et aux industries fait suite à la campagne de sensibilisation des ménages, sur le même sujet, lancée par le ministère du Pétrole, de l’Energie et des Énergies renouvelables début août 2020. Deuxième plus grande ville du pays après Abidjan, Bouaké est une ville qui abrite plusieurs industries dans les secteurs textile, tabac, acajou, hôtelier, sportif, et bien d’autres. C’est donc à juste titre que la capitale de la région du Gbèkè a été retenue pour accueillir cette deuxième étape de la campagne de sensibilisation des villes de l’intérieur, après celle de San Pedro la semaine dernière.

M. Brou Ahoua, président de la sous-commission Energie et point focal du Projet PROFERE à la CGECI, s’est voulu rassurant quant à l’opportunité que représente la mise en œuvre d’une politique d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable pour les entreprises. Pour lui, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables permettront : « d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’industrie ivoirienne. Elles permettront également de créer des entreprises compétitives en Côte d’Ivoire, capables de conquérir le marché sous régional, voir africain, c’est-à-dire de véritables champions nationaux ». M. Ahoua affirme que l’utilisation des énergies de source renouvelable et la mise en œuvre de l’efficacité énergétique contribueront à aider la Côte d’Ivoire à réussir sa politique d’industrialisation en respectant ses engagements internationaux, notamment la réduction de sa consommation des énergies de sources fossiles et donc la réduction de son empreinte carbone.

Pour M. Edi Boraud, représentant la Plateforme des associations des entreprises de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, il est nécessaire pour les entreprises de s’inscrire dans cette nouvelle dynamique énergétique afin d’être plus compétitives et participer à la préservation de la nature. L’organisation qu’il représente est disposée à accompagner les entreprises et les communautés de la région dans cette transition énergétique afin qu’elles puissent opérer des choix adaptés à leur besoin. Cela passe par l’évaluation des besoins des entreprises, la réalisation d’un audit énergétique mais également l’adoption de gestes simples permettant de réduire la consommation énergétique : éteindre les ampoules et les appareils lorsqu’on sort d’une pièce, débrancher les appareils en fin d’utilisation, utiliser des appareils qui font économiser de l’énergie, etc.

Une présentation du projet a été faite par M. Brou Ahoua afin d’apporter plus de détail sur sa mise en œuvre. Cette présentation a suscité un intérêt particulier auprès des participants, en présence du ministère du Pétrole, de l’énergie et des Energies renouvelables, représenté par  M. Siriki Gnigbognima, Responsable de la sous-direction de l'Économie d'Énergie à la direction générale de l'énergie au sein du ministère.

Cette campagne de sensibilisation rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Formation Professionnelle dans les secteurs des Energies Renouvelables, notamment le photovoltaïque et les Efficacités Energétiques en Côte d’Ivoire, dénommé PROFERE. » Ce projet est déployé par la GIZ Côte d’Ivoire pour le compte du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ).

Edouard Amichia


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:274 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés