Economie ivoirienne - La CGECI engage le plaidoyer au titre de l’annexe fiscal 2021, afin qu’il tienne compte du contexte de la COVID-19

Jeudi 01 Octobre 2020

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a tenu ce mercredi 30 septembre à la Maison de l’entreprise, au Plateau, son assemblée générale. Au cours des travaux, le rapport moral et financier de l’exercice 2019, le rapport du commissaire aux comptes sur les états financiers arrêtés au 31 décembre 2020 ont été examinés. A la grande joie du président la CGECI, Jean-Marie Ackah, l’assemblée a apprécié et adopté à l’unanimité tout ce qui a été fait en 2019, en termes d’activités, de plaidoyer dans le cadre de l’environnement des affaires, et en termes de services de l’organisation à ses adhérents. Ainsi quitus a été accordé par l’ensemble des adhérents aux CA et à l’ensemble des administrateurs pour cette gestion 2019.   

Mais l’assemblée générale a surtout noté que des défis importants demeurent, exacerbés par crise sanitaire de la pandémie à COVID-19. Aussi l’assemblée a-t-elle exhorté le conseil d’administration à tout mettre en œuvre pour les relever. « Le conseil d’administration a été mandaté pour poursuivre le plaidoyer, les négociations avec l’Etat, afin d’optimiser l’accompagnement qui pourrait être apporté aux entreprises dans cette période de crise. Également, l’Assemblée a invité le CA à se pencher déjà sur la période post-crise et à entreprendre toutes les réflexions et travaux qui pourraient permettre à l’organisation d’élaborer un plan de sortie crise post-COVID », a expliqué Jean-Marie Ackah, à l’issue des travaux. Dans ce cadre, une mission essentielle a été confiée au conseil d’administration : « continuer le plaidoyer au titre de l’annexe fiscal 2021 afin qu’il tienne compte du ce contexte si particulier. »

Selon Jean-Marie Ackah, l’assemblée générale a apprécié le cadre et les efforts mis en œuvre par le gouvernement dans le cadre du plan de soutien économique aux entreprises, relativement à la pandémie du COVI-19. Notamment la mise en place des fonds Grandes entreprises et fonds PME prévues pour 100 et 150 milliards Fcfa.  Mais elle a noté que la mise en œuvre de ces fonds devrait être accélérée et le CA a été invité, à travers sa représentation au sein des organes de gestion ces fonds, à tout mettre en œuvre, aux côtés de l’Etat, pour rendre plus opérationnels ces fonds. Afin que le maximum d’entreprises puisse en bénéficier.

Malgré ce contexte difficile, le président du Patronat reste confiant et cela est de bon augure. Il pense que la résilience dont a fait preuve l’économie ivoirienne dans le contexte de la crise sanitaire est la preuve de la solidité du tissu économique national. « L’économie ivoirienne ne va pas mourir, elle vient de faire la preuve une fois de plus de sa résilience. Nous avons rendu hommage à l’ensemble des chefs d’entreprises pour les efforts considérables qui ont été mis en œuvre par les uns et les autres pour traverser cette crise, traversée qui n’est pas encore terminée », a indiqué le président de la CGECI. Il interpelle sur la nécessité de poursuivre les efforts en vue de relever les défis majeurs qui se présentent et permettre au Secteur Privé Ivoirien de jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance, et de création de richesses et d’emplois. « La CGECI reste mobilisée pour trouver, avec le concours de tous et celui des autorités publiques, des solutions appropriées afin de soutenir l’activité et relancer l’économie. Nous devons donc continuer à garder courage et à œuvrer pour sortir rapidement de cette crise, mieux outillés pour affronter l’après-Covid-19 », assure Jean-Marie Ackah.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:271 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés