Projet ProFERE : Les PME s’approprient la réglementation dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique

Mardi 06 Octobre 2020 / Mme Oschmann Heike Hoess, chef de projet de Pro FERE/GIZ

La mise en œuvre du projet de « formation professionnelle dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (EnR/EE)» dénommé ProFERE et dont une composante a été confiée par la GIZ à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) se poursuit. Il s’est ainsi tenu dans ce cadre, le lundi 05 octobre 2020 à la Maison de l’entreprise d’Abidjan-Plateau, une session de sensibilisation sur la règlementation et la réalisation de la veille règlementaire dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (EnR/EE). Le directeur des commissions, des études et du plaidoyer,  Félix Yenan, qui représentait le  directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka-Anghui, a déclaré que cette session s’inscrivait dans le cadre d’une large campagne d’information et de sensibilisation sur la promotion de l’efficacité énergétiques et des énergies renouvelables en cours en Côte d’Ivoire. Celle-ci a pour finalité de permettre aux entreprises de s’approprier les dispositions réglementaires relatives au développement de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Il s’agissait également de permettre aux entreprises de réaliser la veille réglementaire dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. « C’est un enjeu capital pour le secteur privé ivoirien », a déclaré Yenan, qui relève que le code de l’électricité adopté en 2014 et ses textes d’application prévoient la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables, à l’instar des sources d’énergies conventionnelles. La possibilité est aussi donnée de produire et de distribuer de l’énergie électrique, notamment avec les énergies renouvelables que des auto-producteurs ou des producteurs indépendants par mini réseaux ou par kits solaires, de même que le rachat de l’énergie favorable aux renouvelables. Pour sa part, Mme Oschmann Heike Hoess, chef de projet de Pro FERE/GIZ, a fait observer que le cadre réglementaire pour le développement de l’EnR/EE en Côte d’Ivoire connait seulement ses débuts et devra être beaucoup plus différencié, avec l’ajout de nouveaux aspects dans le cadre réglementaire dans les mois et années à venir, afin de favoriser réellement le développement du marché local des EnR/EE. D’où son adresse au gouvernement, qui doit poursuivre les efforts pour offrir un cadre des plus adaptés pour le développement des EnR/EE dans le pays. Elle s’est réjouie de la tenue de cette session qui visait à exposer les réglementations nationale et internationale qui influencent le développement des EnR/EE en Côte d’Ivoire. Aussi a-t-elle dit espérer qu’à la fin de la session, les dispositifs et outils en vigueur en Côte d’Ivoire seront largement discutés et exposés pour permettre d’avoir une bonne compréhension de ceux-ci.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:271 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés