Gestion des finances publiques - Les Sénateurs adoptent deux lois portant exécution du Budget 2019 et révision du Budget 2020

Mardi 08 Décembre 2020

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, était le lundi 17 décembre 2020 devant la commission des affaires économiques et financières du Sénat, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny à Yamoussoukro. Il a présenté deux projets de loi dont l’un portant règlement du budget de l’Etat pour l’année 2019 et l’autre projet de loi de finances rectificative portant budget de l’Etat pour l’année 2020. A l’examen du premier texte, il ressort que la gestion budgétaire de l’année 2019 connait un résultat excédentaire de 64.244.482.747 Fcfa. Plusieurs facteurs ont marqué l’exercice budgétaire au titre de l'année 2019, en vue d’accélérer les actions de l’État en faveur des populations les plus défavorisées avec la mise en place du PsGouv. Des aménagements budgétaires ont été opérés en ressources et en dépenses afin de prendre en compte les évolutions observées au niveau de certaines recettes fiscales et dépenses de l’État, telles que le service complémentaire de la dette généré par les opérations d’émissions de titres publics sur les marchés monétaire et financier, la subvention au secteur d’électricité, l’accroissement de certaines dépenses sociales ainsi que du niveau d’exécution de certains projets. « L’ensemble de ces opérations d’aménagement budgétaire s’est équilibré en ressources et en dépenses à 392.160.843.944 Fcfa, portant ainsi le niveau du budget de l’État de 7.334.343.007.906 Fcfa à 7.726.503.851.850 Fcfa », a indiqué Moussa Sanogo.

Répondant à une préoccupation des sénateurs portant sur l'évolution des prêts rétrocédés, le ministre a indiqué que les entreprises pour le compte desquelles l'Etat a contracté des prêts. Ils sont désormais en mesure de les rembourser compte tenu des efforts déployés par le ministère de tutelle pour améliorer la qualité de leur gestion. « Nous avons connu une période où l’Etat se mettait en position de se substituer totalement à la défaillance des entreprises publiques. Nous avons eu pour habitude de prévoir une somme forfaitaire de 700 millions FCFA qui est passée à 1,5 milliard FCFA comme prévision budgétaire concernant les prêts rétrocédés. Mais compte tenu de l’ensemble des efforts déployés pour améliorer la qualité de la gestion du Portefeuille de l’Etat et renforcer le suivi de ces entités, les résultats du Portefeuille se sont améliorés et ces entreprises sont en mesure de pouvoir reverser la totalité des sommes contractées en leur nom ; d’où le montant de 16 milliards de CFA encaissé par l’Etat », a-t-il expliqué.
Quant au projet de loi de finances rectificative portant budget de l’Etat pour l’année 2020 approuvé également par les sénateurs, le ministre Moussa Sanogo, a indiqué, dans son exposé, que dans le cadre de la maitrise des impacts de la crise sanitaire due à la Covid-19, les grandes lignes du budget 2020 ont été revues à la hausse par l’Etat. Cela, dira-t-il, s’est traduit par un accroissement global net du budget 2020 de 354.377.554.978 Fcfa. Portant ainsi le niveau à 8.415.390.885.808 Fcfa contre 8.061.013.330.830 Fcfa, initialement prévu. L’examen de la loi de finances portant Budget de l’année pour 2021 débute ce mardi 8 décembre 2020.

Edouard Amichia 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:286 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés