Modernisation du transport routier - Amadou Koné lance les travaux de la plus grande fourrière administrative de l’Afrique de l’Ouest

Samedi 14 Août 2021
Le ministre des Transports, Amadou Koné, a procédé le vendredi 13 au PK 23, sur l’autoroute du nord, au lancement des travaux de réalisation de la fourrière administrative dénommée CGI Park, dont les travaux d’un coût d’un peu plus de 3 milliards de Fcfa sont prévus pour durer 18 mois. Le projet est réalisé sous la forme d’un partenariat public-privé avec la société Quipux Afrique qui a acquis le site de 5 hectares en pleine propriété au coût d’1,750 milliard Fcfa.    Le directeur général de Quipux Afrique, Ibrahima Koné, présentant le projet, a indiqué qu’il s’agit d’une plateforme de transit de véhicules auteurs de d’infractions et autres entraves à la fluidité routière. C’est un système intégré de solutions de gestion du stationnement, qui a pour objectifs d’améliorer le service public et l’environnement du travail des acteurs impliqués, depuis les forces de l’ordre qui s’investissent dans des opérations de contrôle et de répression jusqu’à l’administration qui est en charge de gérer tous ces aspects.      Cette infrastructure devrait conduire à un changement de comportement progressif du comportement des usagers de la route à travers un dispositif répressif efficace. Il aidera en effet à lutter contre l’incivisme sur la route et permettra à la commission nationale de sécurité routière (CNSR) d’être pleinement opérationnelle par l’utilisation de technologies de dernières générations. Pour plus d’efficacité, Ibrahima Koné a annoncé qu’il qu’aura à Abidjan, en plus du site du PK 22, un site à Abobo-Adjamé et un autre à Grand Bassam, de sorte à passer de 5 à environ 10 hectares la capacité de stationnement.  Amadou Koné qui ne cache pas sa fierté souhaite même que le projet soit réalisé au plus vite, afin que d’ici la fin de l’année prochaine soit disponible cette infrastructure moderne qui va être la première fourrière administrative de toute la sous-région. « Il faut qu’il y ait une accélération de la réalisation du projet qui est intégré à la stratégie de sécurité routière 2021-2025. Elle va contribuer non seulement à créer des emplois mais aussi à moderniser davantage l’action menée en collaboration avec les forces de l’ordre, pour que nous perdions moins de vie dans la circulation routière dans notre pays », a insisté le ministre des Transports.     Il s’agit d’un projet majeur de son département dont les responsables de la gendarmerie et de la police doivent être heureux, à son sens, de voir les travaux engagés. Car une des grosses difficultés rencontrées dans la gestion de la sécurité routière dans la ville d’Abidjan mais également dans la lutte contre l’incivisme sur les routes, c’est le manque d’une véritable fourrière.    Dans cette infrastructure moderne qui va sortir de terre, Amadou Koné a demandé au directeur général de Quipux Afrique d’intégrer aussi des stations de contrôle technique. Ainsi, tous ceux qui seront pris et qui n’auraient pas le contrôle technique seront amenés à faire sur le site leur contrôle technique avant de sortir. Il faudrait naturellement, en plus, un garage automobile pour que les travaux  qui doivent être faits sur le véhicule le soient à l’intérieur de la fourrière.   Par ailleurs, Amadou Koné a annoncé pour bientôt des réflexions en vue de réaliser, dans un certain nombre de grandes villes à l’intérieur du pays, des fourrières administratives, en relation avec les ministres-gouverneurs et les présidents des conseils régionaux.                                                                                                        **********************************************************************************Emmanuel Akani

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:329 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés