Filière Hévéa - L’APROMAC s’imprègne des griefs des planteurs de l’Ouest contre les usiniers et promoteurs de pont-bascule

Jeudi 16 Septembre 2021
Une délégation de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) conduite par le secrétaire exécutif Koffi Konan Albert a entrepris, du 12 au 16 septembre 2021, une mission d’évaluation des relations usiniers-producteurs des secteurs de Man et Guiglo couvrant les régions du Tonkpi, du Cavally, du Guémon et du Bafing. Il s’agissait pour l’organisation interprofessionnelle agricole - qui représente officiellement la filière hévéa en Côte d’Ivoire depuis février 2020 - de s’imprégner des réalités du terrain et cerner les contours des préoccupations des producteurs et usiniers en vue d’y apporter des solutions. La mission composée d’agents du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, du Conseil hévéa-palMier à huile, de l’Apromac et de la Fédération des OPA de producteurs de la filière hévéa (FPHCI) a pu se faire une idée nette des difficultés qu’éprouvent les planteurs de la zone face aux usiniers et aux promoteurs de pont-bascule. Faisant la synthèse des travaux, le chef de la délégation a énuméré comme griefs des planteurs, la non-application du prix Apromac et des réfractions arbitraires ;  la réduction de façon unilatérale du poids de la production des planteurs par les usiniers, surtout dans le régime Kaki ; le truquage des ponts et palettes et des retards allant jusqu’à trois ans dans le paiement de la production livrée par le planteur.Jugeant très instructive la mission effectuée à Guiglo, vu qu’elle a permis de toucher du doigt les problèmes que rencontrent les différents acteurs de la filière, Koffi Konan Albert a indiqué qu’une fois à Abidjan, tout sera mis en œuvre pour faire respecter les prix d’achat indiqués par l’Apromac.  « Les usiniers sont tous à Abidjan et nous avons décidé de les approcher une fois de retour pour évoquer la situation, à l’effet de les amener à se conformer aux règles de fonctionnement de la filière hévéa en Côte d’Ivoire », a déclaré Koffi Konan Albert. A côté, les promoteurs de pont-bascule devront donner la preuve qu’ils font vérifier régulièrement leurs installations par les services du ministère du Commerce en charge de la métrologie. « Quand le pont n’a pas été étalonné sur une période excédant une année même d’un seul jour, il est un pont caduc », interpelle le secrétaire exécutif de l’Apromac. Il a prévenu que lorsque les textes réglementaires additionnels de l’OIA seront disponibles, notamment les décrets d’application et les arrêtés ministériels attendus, les contrevenants aux règles de fonctionnement ne pourront plus prospérer. Néanmoins, il a appelé es planteurs à faire de la qualité pour éviter de donner tout prétexte aux acheteurs pour faire des prélèvements.Comme il l’a fait, le président des usiniers de caoutchouc de Côte d’Ivoire, Charles Emmanuel Yacé, a promis des initiatives seront prises pour apporter une solution convenable aux problèmes que rencontrent les différents acteurs de la filière dans l’ouest du pays, où l’actualité économie reste dynamique.  Tous deux ont quelque peu rassuré le préfet qui a interpellé la mission sur la nécessité de trouver un compromis pour permettre aux différents acteurs de poursuivre leurs activités.//////////////////////////////Emmanuel Akani 

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:329 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés