CGECI Business Plan compétition 2022 – Le Patronat à la recherche de champions de demain parmi les jeunes entrepreneurs ivoiriens

Vendredi 19 Août 2022

L’édition 2022 de la CGECI Business Plan Compétition (BPC), le programme de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) qui a pour objectif de susciter et développer l’intérêt des jeunes ivoiriens pour l’entrepreneuriat afin de répondre aux défis d‘une croissance inclusive, a été lancée ce jeudi 18 août 2022, à la Maison de l’entreprise au Plateau. Les inscriptions sont ouvertes sur le site de la CGECI – www.cgeci.com – jusqu’au 30 septembre 2022, pour tout jeune entrepreneur débutant qui dispose d’un business plan de son projet ou qui a une entreprise ayant 5 ans au maximum d’existence, âgé de 40 ans au plus et de nationalité ivoirienne. Comme chaque année, les lauréats seront récompensés lors de la CGECI Academy qui se tient cette année les 27 et 28 octobre 2022 à l’hôtel Ivoire. Tous les secteurs d’activité sont concernés (Agribusiness, Industrie, Services, TIC et Entrepreneuriat féminin. etc.) et les candidatures féminines sont fortement encouragées. Avec le grand prix doté d’une enveloppe de 10 millions, les 30 finalistes de cette 8e édition de la CGECI BPC bénéficieront - comme leurs prédécesseurs - d’un suivi et encadrement à l’accélérateur de la CGECI.

La vice-présidente de la commission promotion de l’entrepreneuriat national de la CGECI, Cissé Aissatou, a indiqué à l’entame de la cérémonie que ce concours s’inscrit au nombre des actions que le Patronat ivoirien met en œuvre « pour bâtir les champions de demain en suscitant le potentiel entrepreneurial chez les jeunes. » Le thème de cette 8e édition : « Quel est l’apport de la CGECI à l’éclosion des futurs champions nationaux ? », est le signe de l’engagement de la confédération à aller beaucoup plus loin dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs, affirme la vice-présidente.

Sortir des champions de chaque édition de la BPC 

Au cours d’un panel qui s‘est déroulé sur le thème, le directeur des commissions et du plaidoyer de la CGECI, Félix Yenan, a souligné l’importance des champions nationaux pour une économie comme celle de la Côte d’Ivoire, pour impulser la création d’emplois, la compétitivité de l’économie, de prise en charge de certains secteurs d’activités. Il a assuré que le dispositif d’appui sera renforcé avec plus de moyens engagés et des soutiens, y compris financiers, aux jeunes lauréats sur une période d’au moins 3 à 5 ans. L’objectif est d’accompagner plus longuement les entreprises naissantes dans leur développement et de les porter jusqu’à ce qu’elles arrivent à un niveau confortable et confirment leurs potentialités. A ce jour, la CGECI BPC c’est plus de 200 millions de financement octroyés aux jeunes entrepreneurs depuis 2014, plus de 500 projets reçus, plus de 10000 jeunes touchés et plus de 300 emplois créés.

Mais au-delà des chiffres, Teddy Roux, le directeur Afrique de l’Ouest de ES Partners, lui-même ancien lauréat de la BPC, a insisté sur l’importance de l’accompagnement dont les jeunes entrepreneurs bénéficient en vue de mieux structurer leur business et d’optimiser leurs chances de conduire des entreprises pérennes qui créent des emplois durables. Pour lui, il faut faire en sorte que de chaque édition de BPC Compétition, sortent des entrepreneurs qui vont devenir ces champions nationaux dont la Côte d’Ivoire a besoin pour se doter d’un secteur privé fort, capable de soutenir le développement économique du pays.

Au nom du directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka Anghui, le directeur financier Sanga Koné, a affirmé que le Patronat continuera de tout mettre en œuvre afin que les jeunes entreprises et toutes les entreprises ivoiriennes naissantes puissent bénéficier d’un accompagnement approprié et d’un renforcement de capacités nécessaires pour bâtir et poser les fondements des champions de demain.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:380 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés