Gestion axée sur les résultats - Le budget 2023 du ministère de la Santé adopté par les députés de la CAEF

Jeudi 10 Novembre 2022

Le projet de budget 2023 du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle s’élève à 691,7 milliards Fcfa, en hausse de 185,2 milliards Fcfa en comparaison avec le budget 2022 qui était de 450,2 milliards Fcfa. Il a été adopté ce mercredi 9 novembre 2022 par la commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’Assemblée nationale, sur présentation du ministre Pierre Demba, conformément au principe de la gestion axée sur les résultats ou gestion par budget-programmes.

Le budget 2023 du ministère de la Santé est réparti en trois programmes budgétaires y compris le plan de riposte sanitaire contre le Covid-19 et les comptes spéciaux du trésor selon quatre grandes natures de dépenses (Personnel, Biens et services, transferts et Investissements). Le programme 1 : « administration générale » devrait disposer de dotations budgétaires estimées à 264,2 milliards Fcfa, quand le programme 2 : « Amélioration de l’offre et de l’accessibilité des soins », aura un budget de 254,6 milliards Fcfa.

Ce programme consiste, entre autres, à réhabiliter ou construire et équiper les infrastructures sanitaires, améliorer la disponibilité et l’accessibilité aux médicaments, aux vaccins et autres intrants stratégiques de qualité ; et améliorer la prise en charge des affections dans les établissements sanitaires selon la pyramide et la réforme hospitalière. Pour ce qui le concerne, le programme 3 intitulé « Renforcement de la lutte contre la maladie » coutera 114,2 milliards Fcfa.

Dressant le bilan de l’exécution du budget 2022, le ministre Pierre Demba a affirmé que le niveau d’atteinte globale des objectifs de performance pour 2021 est satisfaisant. « 70% de la population vivent à moins de 5 Km d'un centre de santé. Entre 2020 et 2021, ce sont 102 établissement de santé publique communautaire qui ont été construits et rendus fonctionnels portant le nombre de ESPC à 2951 ; 1 CHR portant le nombre à 18 », a indiqué le ministre.

Dans le cadre de la gratuité ciblée, 352 210 kits d’accouchements sur 700 000 et 32 809 kits de césarienne sur 42 000, ont été servis. En outre, me taux d'accouchement assisté par un personnel qualifié a connu une  évolution significative passant de 70,9 % en 2020 à 75,34% en 2021, soit une évolution de 5 points. Ces résultats ont permis de réduire le taux de mortalité maternelle.

Edouard Amichia 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:388 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés