CGECI Academy 2023 - Tiemoko Meyliet Koné énumère des clés de la compétitivité des entreprises du secteur privé

Friday 10 November 2023

La 11e édition du forum économique annuel de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI Academy) a ouvert ses portes à Abidjan, Sofitel hôtel Ivoire, le 26 octobre 2023, autour du thème : « Croissance durable des entreprises en Afrique : cap sur la compétitivité. » Les travaux ont débuté en présence du Vice-président de la République, Tiemoko Meyliet Koné, du Premier ministre Robert Beugré Mambé et de plusieurs membres du gouvernement.

Les travaux ont été rehaussés également par l’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, l’ancien président du Cap Vert, Pedro Pires et l’ancien Premier ministre de l’Ethiopie, HailéMariam Dessalegn, « trois personnalités qui ont marqué de façon positive l’histoire de leur pays de l’ensemble du continent. » Ils ont pu, à juste titre, partagé leurs expériences « inspirantes et impactantes » sur la problématique de la compétitivité des entreprises africaines, en s’appuyant sur l’exemple de leur pays.

Le vice-président Tiemoko Meyliet Koné a salué l’engagement du secteur privé à affronter les nombreux défis auxquels sont confrontés les Etats africains, parmi lesquels la faible compétitivité de leurs économies. Il a souhaité que les travaux aboutissent à des résultats qui permettront de renforcer le dynamisme et la compétitivité du secteur privé.

A son sens, les entreprises du secteur privé africain doivent « innover, faire preuve de plus d’ingéniosité, être plus créatives, plus audacieuses, plus offensives et renforcer la qualité de leur gouvernance pour se maintenir et croitre dans un contexte marqué par des incertitudes. » C’est à ces conditions, relève le VPR, que les entreprises du continent pourront tirer un meilleur avantage des opportunités offertes par notre continent et œuvrer au renforcement continu de leur compétitivité.

Tiemoko Meyliet Koné a affirmé qu’en Côte d’Ivoire particulièrement, dans le cadre de la transformation structurelle de l’économie, de nombreuses réformes et actions ont été menées. Ces initiatives ont permis de garantir un cadre macro-économique stable et une forte attractivité pour les investissements privés. Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a souligné la nécessité pour l’Etat de « proposer des mesures permettant de renforcer la résilience des entreprises par une amélioration continue des gains de compétitivité. »

Il s’est appesanti sur quatre défis majeurs à relever, à savoir le défi de l’investissement dans l’innovation en vue de renforcer l’intégration des entreprises dans les marchés régionaux, le défi de l’amélioration de la qualité, celui du renforcement des capacités des entreprises (PME, PMI, grandes entreprises), à travers l’accompagnement et le financement, et enfin, le défi de la digitalisation. « Les entreprises doivent opérer des changements majeurs dans leur stratégie et leur fonctionnement pour accroître leur performance et améliorer leur compétitivité », a souligné Souleymane Diarrassouba.

Le président de la CGECI, Ahmed Cissé, a indiqué, pour sa part, que pour une croissance durable des entreprises africaines, afin qu’elles créent davantage de richesse et d’emplois, il importe d’éliminer les obstacles qui empêchent les Etats et les entreprises du continent d’exploiter pleinement leur potentiel et réaliser des croissances économiques, pour une prospérité équitablement partagée. C’est tout le sens de la CGECI Academy 2023, qui a permis aux chefs d’entreprises et aux jeunes entrepreneurs de tisser des relations qui devraient aboutir à de vastes réseaux d’entreprises compétitives.

Edouard Amichia 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:435 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés