Developpement de l'agriculture - Des mesures fiscales arrivent pour accélérer la transformation locale du cacao et de l'anacarde

Dimanche 19 Novembre 2017

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara a annoncé ce vendredi 17 novembre, à l’ouverture  du Salon de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA), à Port-Bouet, « que des mesures incitatives ont été prises, par le biais du code de l’investissement, pour améliorer la transformation locale des produits agricoles. » Il est inacceptable, à son sens, que la Côte d’Ivoire qui produit 40% du cacao mondial ne transforme que le tiers, soit environ 500 000 tonnes, pour une production d’un peu moins de deux millions de tonnes. C’est le cas également pour la noix de cajou dont le pays est premier producteur mondiale, avec 750 000 tonnes dont seulement 10%  transformés localement. « La transformation est une priorité du gouvernement. Et j’ai demandé au Premier ministre de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris des mesures d’incitation fiscalisées. Car nous constatons que les grands pays prennent des subventions pour protéger leur secteur agricole : cas du coton aux Etats Unis, et des produits agricoles en Europe », a martelé Alassane Ouattara, persuadé qu’il est temps que les Africains prennent leurs responsabilités.

Le chef de l’Etat a soutenu devant les 19 ministres de l’Agriculture et des Ressources halieutiques des 17 pays africains participants, dont l’Afrique du Sud en tant qu’invité d’honneur, que le Sara est un instrument de coopération sud-sud mais aussi de coopération nord-sud. La plateforme qui réunit des participants des cinq continents favorise des échanges d’expérience, des mises en relation d’affaire et contribueà une croissance durable.

 

Le défi du stockage et de la conservation des produits

Selon Alassane Ouattara, le secteur agricole est confronté à d’importants défis d’ordre structurel, lié notamment à la volatilité des marchés des produits agricoles et aux changements climatiques. Cela a occasionné, rappelle-t-il, la chute de 40% cours mondial de cacao. Il a dit espéré que la situation ira en s’améliorant. « Nous devons trouver des solutions pour rendre les productions agricoles plus résilientes aux changements climatiques et moins vulnérables aux fluctuations des prix mondiaux », a déclaré Alassane Ouattara. Concernant le cacao, il a rappelé que la Côte d’Ivoire travaille en relation avec le Ghana et la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale, pour trouver des moyens de stockage du cacao, pour une meilleure maitrise de l’offre de cacao et de la demande mondiale. Plus d’un milliard et demi de dollar sont nécessaires pour des investissements qui permettront, selon lui, d’atteindre ce but. 

Le ministre de l'agriculture et du Développement local, Sangafowa Coulibaly, a souligné l'importance de l'investissement privé agricole en Côte d'Ivoire et dans la sous région où le secteur fait face à de nombreux défis, dans un contexte de croissance démographique accéléré et d'amenuisement des ressources financières. Le ministre a soutenu que le Sara ssuscite des vocations chez les jeunes notamment. Les perspectives sont bonnes dans le secteur agricole, assure Sangafowa Coulibaly qui révèle que les résultats du Programme d'investissement agricole qui prend fin en 2018 sont encourageants. Le Pnia, assure-t-il, a permis de renouer avec la croissance dans le domaine. Le défi aujourd'hui, c'est d'inscrire ces résultats et acquis dans la durée. 

Edouard Amichia


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le gouvernement ivoirien vient de décider de la limitation de l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:1 Resultat Archive


PORTRAIT


BAKAYOKO Mohamed Lamine

Directeur gérant du Groupe AVVA

Monsieur BAKAYOKO Mohamed Lamine, le fondateur directeur gérant du Groupe AVVA a découvert l’art de la torréfaction et la passion du métier d’abord dans les geôles familiales et ensuite à l’école. Il est ingénieur agroéconomiste diplômé de l’Ecole Supérieur d’Agronomie de l’I... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés