Assainissement du secteur la Microfinance : Adama Koné juge encourageant le processus de redressement des Coopec

Samedi 25 Novembre 2017

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adama Koné a échangé ce mercredi 22 novembre, au 20eme étage de l'immeuble Sciam, avec les présidents de conseils d'administration des Coopec venus, un an après une première rencontre, lui faire le point de la mise en œuvre du plan de redressement de l’institution de microfinance. Assisté de Mariam Dao Gabala, la présidente du comité de suivi, il a jugé encourageant le bilan présenté par Digbeu Pierre, PCA de la Coopec de Duekoué et porte parole du comité de réflexion.

« A travers le bilan que vous avez présenté, vous avez montré que je n’ai pas eu tort en demandant aux partenaires financiers et techniques de ne pas se mêler de la gestion des Coopec », a déclaré Adama Koné qui a vivement félicité l’ensemble des PCA de Coopec. « Le bilan est encourageant, mais ce n’est pas fini. C’est un défi que nous avons pris de redresser cette grosse structure, qui est très importante pour l’économie nationale », a toutefois interpellé le ministre qui exhorte les membres du réseau à la cohésion et à s’organiser pour bénéficier de fonds que les bailleurs de fonds tiennent à disposition.

Séance tenante, il a accédé à deux doléances de l’Union nationale des Coopec (Unacoopec-ci) portant notamment sur une aide à l’acquisition d’un logiciel intégré adapté aux besoins de la faitière, en termes de modernisation de la gestion, et un appui au renforcement des capacités des acteurs du réseau Coopec.

 

La recapitalisation en bonne voie

Il ressort du bilan qu'il a été procédé au rattachement des 66 Coopec aux 57 Coopec agréés, à travers le processus de fusion absorption engagé autour de 24 Coopec mères. Du point de vue de la recapitalisation du réseau, Digbeu Pierre a révélé que le plan de recapitalisation n’ayant démarré qu’en avril 2017, c’est 2,71 milliards Fcfa qui ont été mobilisés au 30 septembre 2017, soit en 6 mois, sur un objectif de 13 798 624 576 Fcfa, soit un taux de 19,64% au titre de la cession d’éléments d’actifs en cours.  C’est un taux de 38% qui a été réalisé en termes de récupération sur les crédits amortis, car sur un objectif de 636 278 215 fixé pour 2017, c’est 243 796 482 Fcfa qui ont été engrangés.


A propos du relèvement de la part sociale des anciens sociétaires,  sur un objectif de 700 millions pour l’année 2017, c’est un montant de 767 191 014 Fcfa qui a été mobilisé à la date du 30 septembre 2017, soit un taux de réalisation de 109%. Sur un objectif de 450 millions Fcfa pour ce qui concerne le recrutement des nouveaux sociétaires, le réseau a réalisé 268 776 000 Fcfa au 30 septembre, soit un taux de 59%.



La création d’un organe financier en cours                   

Pour ce qui concerne la contribution exceptionnelle des sociétaires, sur un objectif de 4,2 milliards, seulement 812 684 350 Fcfa ont été mobilisés au 30 septembre, soit un taux de 19%. Quand 617 611 221 Fcfa ont été encaissés sur la même période sur un objectif de 2,52 milliards Fcfa, soit un taux de 24%.

Par ailleurs, souligne Digbeu Pierre, les nouveaux textes adoptés en assemblée générale extraordinaire redéfinissent les missions de la faitière et ouvrent la porte à la mise en place d’un organe financier tel que recommandé. C’est à Deka Charles, PCA de la Coopec de Yopougon Toits rouge et président du comité de réflexion,  qu’il est revenu en amont de traduire la reconnaissance des Coopec non seulement au ministre Adama Koné pour son soutien et sa disponibilité mais aussi à la Première dame Dominique Ouattara qui a alloué des fonds à l’Unacoopec-CI.


Emmanuel Akani



Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le gouvernement ivoirien vient de décider de la limitation de l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:1 Resultat Archive


PORTRAIT


BAKAYOKO Mohamed Lamine

Directeur gérant du Groupe AVVA

Monsieur BAKAYOKO Mohamed Lamine, le fondateur directeur gérant du Groupe AVVA a découvert l’art de la torréfaction et la passion du métier d’abord dans les geôles familiales et ensuite à l’école. Il est ingénieur agroéconomiste diplômé de l’Ecole Supérieur d’Agronomie de l’I... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés