Secteur des hydrocarbures - La consommation nationale de gaz butane évaluée entre 268 884 et 280 000 tonnes métriques

Mercredi 06 Décembre 2017

Quatre personnalités de la Société africaine d’entreposage de produits pétroliers (SAEPP) ont été décorées ce mardi 5 décembre 2017, au 20ème étage de l’immeuble Sciam au Plateau par le ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh. Antoine Gudefin, DG de Geogas entreprise, administrateur de la SAEPP et Sébastien Kadio Morokro, DG de Petro Ivoire SA, ont été faits officiers de l’ordre national quand Ian Lepetit, DG de Total Côte d’Ivoire, et Mme Anne Laure Lange, directeur Afrique de Geogas ont été élevés au rang d’officiers de l’ordre du mérite ivoirien. Ces administrateurs de la SAEPP sont ainsi récompensés pour leur contribution remarquable à la satisfaction des besoins du marché en gaz butane dont la vulgarisation fait l’objet d’une politique nationale mise en place depuis 1993.

 

35 millions de bouteilles venues par an

De 22 000 tonnes en 1993, révèle le ministre Thierry Tanoh, la consommation de gaz butane en Côte d’Ivoire se chiffre à ce jour à 268 884 tonnes métriques. Le porte-parole des récipiendaires, Antoine Gudefin, lui, ajuste à la hausse, évoquant « un marché du gaz domestique de 280 000 tonnes, soit un peu plus de 35 millions de bouteilles de gaz vendues chaque année en Côte d’Ivoire. » La demande qui connait une forte croissance a été satisfaite, reconnait le ministre, grâce à ces opérateurs économiques qui ont adhéré à la politique d’accroissement des capacités de stockage de gaz butane initiée par le gouvernement à travers l’agrément à l’investissement qui accorde certains avantages fiscaux aux promoteurs. Petro Ivoire a mis en service en mars 2012 une sphère de 1500 tonnes, et en 2015 une deuxième sphère de 1 500 tonnes est venue accroitre davantage la capacité de stockage du gaz butane, propriété du consortium SAEPP créé par Petro Ivoire et ses partenaires Geogaz et Total.

 

Une troisième sphère d’emplissage en construction

Thierry Tanoh a félicité le consortium SAEPP pour son engagement dans le développement du secteur gaz butane en Côte d’Ivoire. Cet engagement s’est traduit par un investissement important en vue de l’acquisition de l’ancien centre emplisseur de Petro Ivoire dont la SAEPP procède actuellement à l’extension pour répondre aux besoins des ménages ivoiriens en matière de gaz butane conditionné. La construction de cette troisième sphère d’emplissage de gaz permettra au consortium, dira Antoine Gudefin, de mieux aborder les enjeux de l’approvisionnement du marché du gaz qui est en croissance d’au moins 15% par an depuis 2007. Selon lui, une bouteille de gaz, c’est l’équivalent de 91 kg de bois. Le gaz butane qui est un produit de première nécessité  en Côte d’Ivoire contribue donc non seulement à la préservation de la forêt et de l’environnement, mais aussi à l’amélioration de la vie quotidienne des populations.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le gouvernement ivoirien vient de décider de la limitation de l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:1 Resultat Archive


PORTRAIT


BAKAYOKO Mohamed Lamine

Directeur gérant du Groupe AVVA

Monsieur BAKAYOKO Mohamed Lamine, le fondateur directeur gérant du Groupe AVVA a découvert l’art de la torréfaction et la passion du métier d’abord dans les geôles familiales et ensuite à l’école. Il est ingénieur agroéconomiste diplômé de l’Ecole Supérieur d’Agronomie de l’I... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés