Assurance – Le budget total 2018 de la MUGEFCI établi à 33,311 milliards Fcfa

Samedi 30 Décembre 2017 / Mismin Comoé, président de la MUGEFCI

Le budget de la Mutuelle des fonctionnaires et agents de l’Etat de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) pour l’année 2018 a été adopté ce jeudi 28 décembre 2017, à l’auditorium Adiko Niamkey de la bourse du travail à Treichville, au cours d’une assemblée générale ordinaire. Il s’équilibre en ressources et emplois à 33,311 milliards Fcfa, contre 30,70 milliards Fcfa en 2017, soit une hausse de 2,611 milliards Fcfa.

Selon le président du conseil d’administration de la mutuelle, Mesmin Comoé, cette hausse de 8,5% s’explique essentiellement par l’augmentation normale prévisionnelle des cotisations des différents régimes. La part des cotisations allouée aux prestations est de 25 713 940 000 Fcfa, et le taux des frais de fonctionnement brut prévisionnel est de 17,67%, en deçà la norme étant 20%. Le taux de sinistralité prévisionnel se situe à 79,47% pour le régime de base, 79,95% pour le régime Ivoire Santé (IVS) et 79,99% pour le régime Ivoire Santé plus (IVP) ; la norme admise étant établie dans l’intervalle 70-80%.

« La MUGEFCI fera la gestion du risque maladie et ne s’autorisera plus la sélection adverse sur ses produits complémentaires », a prévenu à l’ouverture des travaux Mesmin Komoé qui a annoncé que c’est la rigueur dans la gestion par le respect des indicateurs de performance et des ratios prudentiels tels que recommandés par la réglementation communautaire qui guidera ses actions au quotidien.

Mesmim Komoé a précisé que des éléments marquants du fonctionnement de la mutuelle ont eu un impact sur le budget 2018. Notamment la lutte contre la fraude à travers des tournées de formation, de sensibilisation et d’information des partenaires médicaux ; la conduite de projets informatiques pour rendre les prestations fluides et sécurisées ; la construction à Bouaké de la première délégation régionale propre à la MUGEFCI ; l’installation et l’organisation de trois assemblées générales.

Le PCA a par ailleurs décliné ses priorités pour cette première année : l’amélioration de l’accès aux prestations par la correction de certaines injustices et la modernisation – avec la mise en marche en 2018 de la carte unique et intelligente. A ce titre, la direction générale a été déjà instruite à étudier d’une part les conditions de prise ne charge des fonctionnaires en attente de leur premier mandatement, et d’autre part les  conditions pour rendre possible les prescriptions des infirmiers, infirmières, sages-femmes chef de poste.

Le représentant du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Alexis Camara, sous directeur de l’Agence ivoirienne de régulation des de la mutualité sociale (AIRMS) a lui déclaré que la MUGEFCI contribue au rayonnement de la Côte d’Ivoire en assurant aux fonctionnaires et agents de l’Etat une bonne couverture sociale. C’est pourquoi il recommande au conseil d’administration de se donner les moyens pour veiller à sa bonne gestion.

 

Edouard Amichia

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le gouvernement ivoirien vient de décider de la limitation de l'âge des véhicules importés en Côte d'Ivoire. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:118 Resultat Archive


PORTRAIT


Jean-Claude Brou

Ministre ivoirien de l\'industrie et des mines

Actuel ministre ivoirien de l'industrie et des mines, Jean-Claude Brou succédera au Béninois Marcel De Souza à la présidence de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dès mars 2018. Avant son entrée au gouvernement, en qualité de minist... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés