Commune de Cocody – Le marché provisoire de St Jean rasé, les commerçants crient à la trahison…

Lundi 22 Janvier 2018

Le marché de la place Saint Jean de Cocody a été rasé le samedi 20 janvier 2018. L’opération aura causé des pertes énormes aux commerçants installés sur ce site:téléphones portables, chaines en or, marmites, etc. des articles de toute sorte sont restés sous les décombres, pour le malheur des commerçants qui ne décolèrent pas.

Alors qu’ils ont reçu des sommations depuis cinq à six mois, soit depuis juillet 2017, les commerçants ont été rassurés par le promoteur du marché provisoire, Kouassi Koffi Félix (KKF) du groupe Amaos, qui savait pourtant qu’avec la fin du chantier de construction du nouveau marché, allaient être démolies allaient être démolies ses installations « provisoires » destinées à recaser des commerçants en détresse suite à l’incendie du grand marché en 2007.

Le vendredi dernier encore, alors que l’information de la démolition du site se faisait persistante, KKF a encore tenu une réunion en fin de journée avec les occupants du marché provisoire pour les convaincre qu’ils ne risquaient rien. Car il tenait le bon bout. Finalement, la municipalité mettra sa décision à exécution, au grand dam des commerçants, qui ont trop cru en KKF et à ses soutiens qui ont fait croire que l’opération de démolition n’aurait pas lieu.

Le 02 août 2007, après l'incendie du marché de Saint-Jean, les autorités municipales de l'époque décident de la construction d'un marché provisoire, en bois, sur l'espace Saint-Jean. Soucieux de soulager les commerçants, le maire Kacou Diagou a dû négocier avec un opérateur économique, propriétaire du site identifié, situé en face de la paroisse Saint Jean. La mairie consentira d’ailleurs à supporter les frais d'occupation du site.

Suivant les termes de la convention, le marché provisoire devait être rasé dès la construction du nouveau marché. Or il est sorti des terres, sur les cendres de l’ancien marché, un centre commercial ultra moderne dont les travaux ont pris fin il y a bientôt deux ans.

La mairie de Cocody adresse, en novembre 2016, une mise en demeure au promoteur KKF et aux commerçants, après une longue période de sensibilisation. Une seconde mise en demeure leur sera adressée en juillet 2017 aux occupants du site provisoire, toujours sans suite.

C’est donc pour mettre à cette situation que la mairie a décidé de passer à l'acte. Les commerçants qui ont perdu tout ou partie de leurs marchandises ne peuvent ainsi s’en prendre qu’à eux-mêmes. Au niveau du nouveau centre commercial qui doit les accueillir, les responsables se disent disposés à prêter une oreille attentive aux préoccupations des commerçants, qui pourront exercer dans des installations construits répondant aux standards internationaux.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:85 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés