Distribution d’électricité – Le Ghana s’inspire du modèle de la Côte d’Ivoire à travers la CIE

Jeudi 08 Février 2018

Une délégation de Electricity company of electricity of Ghana (ECG) a entrepris une visite d’étude en Côte d’Ivoire du 6 au 8 février 2018, à l’effet de s’inspirer du modèle de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE). L’objectif pour l’opérateur d’électricité de ce pays voisin, en pleine réforme institutionnel, c’est de mieux comprendre le modèle économique de la participation du secteur privé dans le secteur de la distribution d’électricité en Côte d’Ivoire.

Pendant deux jours, le président du conseil d’administration d’ECG, Keli Gadzekpo, le directeur général Samuel Boakye-Appiah, et leurs collaborateurs ont pu visiter les installations de la CIE. Définitivement, ils ne s’en cachent pas, ils ont été fortement impressionnés par l’organisation de l’entreprise et les performances enregistrées. « Nous continuons d’apprendre. C’est très évident, nous avons en la CIE une organisation très mature et bien établie. Nous voulons emprunter le même chemin qu’eux », a déclaré à Marcory, ce mercredi 7 février, le DG Samuel Boakye-Appiah, à l’issue de la visite.

Le plus important pour l’opérateur ghanéen, précise-t-il, c’est de voir comment fonctionne le modèle ivoirien afin d’en tirer des leçons importantes. « Ça fait 27 ans que la CIE est sur ce parcours. Nous avons donc des choses à apprendre de cette société », a-t-il insisté.

 

Une politique managériale adaptée au contexte africain

Le directeur général de la CIE, Dominique, a relevé que cela fait effectivement 27 ans que la compagnie opère pour le bénéfice de la Côte d’Ivoire et de la sous région. En 2017, elle a ainsi vendu par exemple 6634 Gw/h d’électricité au plan national, donc en Côte d’Ivoire, et à l’extérieur 1300 Gw/h. Elle compte atteindre la barre de 1500 Gw/h en 2018.

La CIE est organisée, souligne le directeur général, autour d’un modèle reposant sur une politique managériale spécifique, adapté au contexte africain et prenant tout ce qui est positif. « Le modèle est décentralisé, basé sur une politique de responsabilisation, décentralisation, et de contrôle ; de manière à permettre à chacun de libérer les énergies afin de prendre de bonnes initiatives », a expliqué Dominique Kacou.

C’est tout ce système, note-t-il, qui fait qu’il y a une fluidité de l’opération sur le terrain, « une force qui fait qu’on peut aller vite et, derrière, on peut corriger toutes les erreurs. »

Avant le terme de sa visite prévue pour ce vendredi, la délégation ghanéenne rencontrera d’autres acteurs du secteur de l’électricité.

Emmanuel Akani

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:84 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés