Lutte contre la COVID 19 - Aka Aouélé apporte des réponses aux inquiétudes du secteur privé liées à la campagne de vaccination

Vendredi 26 Mars 2021

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a initié le jeudi 24 mars, à la Maison de l’entreprise, une rencontre d’informations et d’échanges entre le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr. Aka Aouélé et le Secteur privé sur la campagne de vaccination contre la CoViD-19. D’entrée, la ministre Martine Coffi Studer, vice-présidente de la CGECI et présidente de la Coalition des entreprises de Côte d’Ivoire (CECI), a dit qu’elle attendait du ministre qu’il dise « un peu plus sur la situation de la maladie à CoViD-19 en Côte d’Ivoire et surtout sur la politique de vaccination. » Elle n’a pas manqué de traduire les inquiétudes du secteur liées aux informations troublantes qui circulent sur l’efficacité des vaccins en général, et sur celui produit par Astra Zeneca en particulier. Le seul produit disponible d’ailleurs pour le moment en Côte d’Ivoire. « Cette question préoccupe bien entendu les travailleurs du Secteur privé, mais je dirai l’ensemble de la population ivoirienne, voire africaine », a interpellé Martine Coffi Studer. Elle a indiqué que que les travailleurs ont besoin d’être rassurés et de bénéficier du programme de vaccination en cours contre la COVID 19.

Les participants, en grande partie des médecins d’entreprise, et la vice­-présidente de la CGECI ont eu des réponses idoines à une grande partie de leurs préoccupations, à en juger par les assurances données par le ministre Aka Aouélé et le directeur général adjoint de la santé, Dr Blaise Koné qui a prononcé une conférence. « Tous les vaccins ont obtenu l’autorisation de l’OMS. Ils ont passé toutes les étapes d’évaluation sinon la Côte d’Ivoire ne se porterait pas acquéreur de l’Astra Zeneca », a affirmé le ministre, soulignant que le pays a eu raison de n’avoir pas suspendu la campagne de vaccination. L’efficacité du vaccin Astra Zeneca, seul vaccin fourni pour l’instant à la Côte d’Ivoire, dans le cadre du COVAX, ne souffre donc d’aucun doute. Les pays européens qui ont suspendu la vaccination avec ce produit, relève le ministre, dans le cadre la pharmaco-vigilance pour tenir compte des bruits qui couraient au sujet de ce vaccin.

Le variant anglais à la base de la flambée au plan national

La Côte d’Ivoire est disposée à acquérir d’autres vaccins, mais pour l’instant il faut faire avec le seul disponible pour freiner la propagation du virus qui prend de l’allure avec les nouveaux variants découverts récemment. Particulièrement le variant anglais qui a fait son apparition en Côte d’Ivoire depuis le mois de février et qui est manifestement à l’origine de la flambée constatée au plan national en termes de contamination.  

Aux entreprises qui souhaitent faire vacciner leurs employés, le DGA de la santé, Dr Koné, a indiqué les formalités à suivre. Non seulement tous les travailleurs ne sont pas éligibles, précise-t-il, mais il faut aussi dresser la liste des volontaires, vu que la vaccination n’est obligatoire. Après quoi, il faudra solliciter les services sanitaires chargés de la vaccination contre la COVID 19.

Les échanges qui ont suivi la communication du Dr Koné Blaise ont permis de dissiper de nombreuses inquiétudes mais aussi de montrer la nécessité de continuer de respecter les mesures barrières édictées dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Les médecins d’entreprise ont saisi l’occasion pour demander que la COVID 19 soit classée parmi les maladies professionnelles. Créée en 2006, la CECI  est un outil de sensibilisation et de mobilisation, qui s’attache à valoriser les efforts des entreprises en matière de santé.

.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:301 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés