Secteur de l’agro-industrie - Une usine de transformation des fruits tropicaux crée plus de 450 emplois

Vendredi 16 Avril 2021

HPW Fresh & Dry, entreprise suisse spécialisée dans le séchage de fruits tropicaux, a construit à Assé, à moins de 10 km de Bonoua, dans le Sud Comoé, une usine dont l’ouverture officielle s’est faite ce jeudi 15 avril 2021, en présence du ministre de l’Investissement et du Développement du secteur privé, Essis Esmel Emmanuel et de l’ambassadeur de la Suisse en Côte d’Ivoire, Anne Lugon-Moulin.

L’usine d’un coût de réalisation de 5 millions d’euros exporte ses produits principalement à destination l’Europe, notamment en Allemagne, en Italie, Suède, Pays Bas, Suisse…  Elle transforme par an 7700 tonnes de mangue, d’ananas, de noix de coco et de banane en 800 tonnes de fruits secs de première qualité, dont 400 tonnes sont de qualité biologique.  Le directeur général de l’entreprise, Otmar Hofer, a affirmé que l’usine a généré 450 emplois directs et représente une importante source de revenus pour un grand nombre d’agriculteurs.

Pour l’ambassadeur de la Suisse en Côte d’Ivoire, Anne Lugon-Moulin, l’installation de  cette usine à Bonoua traduit l’engagement de la Suisse à accompagner le développement de la Côte d’Ivoire dans tous les secteurs. « Aujourd’hui, la Suisse est fière que de nombreuses entreprises helvétiques – plusieurs dizaines en effet - soient présentes en Côte d’Ivoire, et qu’elles couvrent plusieurs secteurs d’activités, démontrant ainsi la diversité de l’économie helvétique et son dynamisme », soutient-elle. Elle relève que la Suisse figure dans le top 5 des pays investisseurs bilatéraux en Côte d’Ivoire et que le volume annuel des échanges, appelé à augmenter, est estimé à 500 milliards d’euros et les emplois créés à plusieurs milliers à ce jour.

Réagissant, le ministre Essis Emmanuel a indiqué que l’implantation de l’usine de HPW cadre avec la volonté du gouvernement de faire de l’agro-industrie l’un des moteurs de la transformation structurelle de l’économie nationale. « On ne peut qu’encourager ce type d’investissement », a déclaré Essis Esmel Emmanuel, qui a souligné longuement la nécessité de promouvoir la transformation des matières premières locales afin de renforcer la contribution du secteur agro-industriel au PIB.

Il a ensuite décliné en outre les outils mis en œuvre par le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) pour attirer l’investissement privé. HPW Fresh & Dry a d’ailleurs pu bénéficier de ces facilités et à en croire son président du conseil d’administration de, Hans Peters Werder, l’entreprise prépare déjà son expansion en Côte d’Ivoire, avec la construction d’une deuxième usine dans le nord de la Côte d’Ivoire.

 

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:308 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés