Secteur bancaire - Le groupe Bank of Africa (BOA) maintient le niveau des dividendes de 2019 dans ses filiales de la zone Uemoa

Mercredi 21 Avril 2021

Le groupe Bank of Africa (BOA) a présenté ce mardi 20 avril 2021, à partir de ses bureaux d’Abidjan, et à travers un webinaire, les résultats au 31 décembre 2020 de ses 6 filiales cotées à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan. L’objectif de cet exercice qui était à sa 5e édition est de délivrer une communication financière de qualité, fiable et transparente, et d’œuvrer avec pédagogie pour une meilleure connaissance des titres BOA sur les marchés. Des présentations faites, il ressort qu’à la date du 31 décembre 2020, le groupe présente un bilan consolidé de 8,7 milliards d’euros et enregistre un bénéfice net consolidé de 102,7 millions d’euros, dont 65,7 millions d’euros part du Groupe. Le directeur général adjoint du groupe, Abderrazzak Zebdani, a indiqué qu’avec la bonne résilience des banques, dans ce contexte de pandémie de Covid-19, BOA a décidé de maintenir le niveau de dividende, pour que les actionnaires puissent avoir le même niveau de rémunération qu’en 2019.

Ainsi, première banque du Bénin en termes de crédits et de dépôts, BOA Bénin qui affiche un résultat net de 11,3% à 13,3 milliards Fcfa paiera un dividende équivalant à celui de 2019 à 459 Fcfa brut par action. Quant à BOA Burkina Faso, qui a un résultat net de 17,6 milliards Fcfa, en retrait de 4,9%, elle maintient son dividende à 423 Fcfa. Pour ce qui concerne BOA Côte d’Ivoire, dont le résultat net ressort en léger retrait de 1,2% à 14,2 Mds, elle donnera 350 Fcfa par action. En ce qui la concerne, BOA Mali (4e banque en termes de crédits et 3e en dépôts) qui a su restaurer sa capacité bénéficiaire, affichant un résultat net de 0,5 Mds Fcfa, connait un ralentissement de la baisse du cours. BOA Mali demeure ainsi sanctionnée par le marché en dépit d’une amélioration du cours début 2021. En outre, en dépit d’un résultat net en retrait de 12,7% à 7,4 Mds Fcfa, qui contraste avec la reprise de la croissance du cours, BOA Niger paiera 462 Fcfa par action ; largement au dessus du montant de 179 Fcfa par action pour BOA Sénégal, dont le résultat net est en baisse de 15,9%, à 7,7 Mds Fcfa. 

Dans son intervention, à la fin de la présentation du bilan pays par pays, il est revenu sur les nombreuses actions qui ont été menées au début de la pandémie de Covid-19 pour accompagner toutes les filiales et l’engagement citoyen du groupe, qui a apporté, à travers les fondations du groupe BOA, une contribution globale d’1,5 million d’euros aux Etats dans leurs efforts pour atténuer les effets de la pandémie sur les populations.

 Emmanuel Akani 



Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:308 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés