Transfert de compétences - La société productrice de Bonnet rouge aide la Côte d’Ivoire à accroitre considérablement sa production de lait

Mercredi 20 Avril 2022

En partenariat avec le ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH), FrieslandCampina, la société détentrice de la marque Bonnet Rouge, a organisé le 14 avril 2021 un atelier de formation de formateurs au sein de l’Ecole Supérieure d’Agronomie de l’INP-HB à Yamoussoukro. L’atelier qui a démarré en présence d’un représentant de l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en Côte d’Ivoire marque le début des activités de développement de la chaîne de valeur lait initiées par la société néerlandaise. Il a réuni 32 formateurs locaux sélectionnés par le ministère pour bénéficier du partage de connaissances afin de les relayer auprès des éleveurs.

La directrice des productions animales au MIRAH, Ouattara Nah, a souligné que l’atelier visait à apprendre aux participants la maitrise des aspects majeurs et innovants de la technique de production laitière, la maitrise des méthodologies et techniques de formation, et l’élaboration correcte des supports de formation.

Pour sa part, le directeur régional de FrieslandCampina Afrique de l’Ouest, Roger Adou, a indiqué la société s’est engagée à œuvrer en partenariat avec le ministère pour transformer la chaine de valeur lait. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’atelier qui est la première des nombreuses initiatives envisagées par la société pour assurer « le transfert du savoir et du savoir-faire hollandais en matière de production de lait, au bénéfice des éleveurs ivoiriens. » Le directeur régional a ensuite engagé les participants à s’approprier les connaissances pour bien les relayer aux éleveurs dans toutes les contrées, « en vue de l’autosuffisance totale de la Côte d’Ivoire en matière de lait. » 

Quant au représentant du ministre des Ressources animales et halieutiques, Dr Kagnomou Marcel, il a salué l’initiative, soulignant que la production laitière en Côte d’Ivoire, estimée à 34 000 tonnes sur un volume moyen annuel consommé de l’ordre de 178 000 tonnes, demeure insignifiante par rapport au volume de lait et produits laitiers consommés. « La contribution nationale ne représente que 19%. Le déficit de 81% est importé pour un coût moyen annuel évalué à 45 milliards FCFA », a interpellé le conseiller technique du ministre. Il a ensuite énuméré les actions mises en œuvre pour combler ce déficit, à travers notamment la Politique Nationale de l’Élevage, de la Pêche et de l’Aquaculture (PONADEPA), qui constitue le cadre cohérent de programmation des investissements publics et privés dans le secteur des ressources animales et halieutiques en Côte d’Ivoire.

Pendant 2 jours, les formateurs ont dispensé depuis la Hollande des connaissances à un pool de formateurs nationaux qui à leur tour se chargeront de les relayer aux éleveurs. L’atelier s’est matérialisé par des sessions de formation dispensées des formateurs connectés en streaming depuis la Hollande et des travaux de terrain conduits à la ferme de l’ESA. Aussi, pour un meilleur suivi de l’appropriation des connaissances nouvelles,  un programme sera établi pour déployer les formateurs sur le terrain afin de relayer les connaissances apprises aux éleveurs.

Le 23 septembre 2021, en visite au sein de FrieslandCampina à l’occasion de la célébration des 100 ans de la marque Bonnet Rouge et de l’inauguration du bureau régional Afrique de l’Ouest de FrieslandCampina, le Premier ministre Patrick Achi avait exhorté la société à procéder à un transfert de compétences et de technologie, afin de créer en Côte d’Ivoire une filière laitière totalement intégrée. Le 30 novembre 2021, FrieslandCampina et le MIRAH signaient un accord-cadre pour définir le cadre de leur collaboration et créaient le Centre néerlandais d’excellence laitière en Côte d’Ivoire (CI – NDEC), à travers laquelle la société œuvre à la recherche de partenaires pour assurer le développement de la chaine de valeur lait en Côte d’Ivoire.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:364 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés