Administration économique et financière – L’actualisation du cadre de référence de contrôle et de l’audit interne en cours

Jeudi 15 Septembre 2022

La révision du cadre de référence de gestion des risques et de contrôle interne du ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat (MBPE) et son appropriation sont au centre d’un séminaire qui se tient du lundi 12 au vendredi 16 septembre 2022, à l’hôtel le Suprême, à Grand-Bassam. Cette rencontre qui se tient à l’initiative de l’Inspection générale des finances (IGF), qui coordonne l’implémentation du contrôle de l’audit interne au sein des administrations économiques et financières. L’objectif est non seulement d’actualiser le cadre de référence de gestion des risques et de contrôle interne adopté en 2018 par les directions générales des deux ministères, mais aussi d’adopter une démarche commune et l’outil de son évaluation.

A l’ouverture travaux, le directeur de cabinet du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Adama Sall, a indiqué que ce conclave des inspecteurs de finances vient à point nommé, au moment où les réformes budgétaires et comptables sont quasi achevées et le budget-programmes mis en œuvre. Sa tenue rentre dans le cadre de la mise en œuvre du schéma directeur de la réforme des finances publiques 2022-2024 adopté en juin dernier par le gouvernement. « Le schéma directeur permet à l’ensemble des acteurs d’avoir une meilleure visibilité des actions à mener, des délais impartis ainsi que des objectifs à atteindre ; de sorte à renforcer l’efficacité du système de gestion des finances publiques », a souligné le directeur de cabinet.

L’inspecteur général des finances, Lansana  Sylla, précisera que le 5e axe du schéma directeur en question, intitulé : « suivi, trôle et évaluation des finances publiques », vise à assurer l’efficacité du contrôle d’audit et d’évaluation des finances publiques.  En clair, il s’agit d’opérationnaliser le contrôle et l’audit interne dans l’administration économique et financière à fin 2024. Pour relever ce défi majeur, l’IGF est d’avis avec le directeur de cabinet Adama Sall que l’administrations économique et financière doit  nécessairement élaborer et mettre en œuvre des cadres de référence de contrôle et de l’audit interne conformes aux normes internationales et surtout adapter aux spécificités de nos missions économiques et financières. « Nos services d’inspection et de contrôle se sont résolument engagés à relever cet important défi, en élaborant un cadre de référence de gestion des risques et de contrôle interne conforme au modèle COSO 2013 ((comitee of sponsoring organizations of the treadway commission) adopté par les directions générales en 2018 »,  explique Lansana Sylla. Mais plusieurs réformes budgétaires et comptables ont depuis lors été mises en œuvre ; notamment l’opérationnalisation du budget-programmes, et la prise de textes renforçant   les processus budgétaires et comptables. Des réformes qui ont un impact certain sur l’environnement de contrôle des différents programmes des ministères en charge de l’économie et du budget, notamment en matière de responsabilisation des acteurs et de reddition des comptes. D’où la nécessité de procéder à une révision du cadre de référence.

En outre, faisant remarquer que si le contrôle interne est déjà mis en œuvre dans l’administration économique et financière, le directeur de cabinet Adama Sall a souligné que les normes internationales exigent que ce contrôle soit formalisé, harmonisé et conforme aux référentiels internationaux de contrôle interne, dont le COSO recommandé par les Etats membres de l’UEMOA. C’est pourquoi il a exhorté les participants à une pleine implication dans les travaux.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:380 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés