Gestion du foncier à Mbatto-Bouaké – La génération Gnondôh au pouvoir interpelle le chef de l’Etat et le Premier ministre

Mercredi 18 Janvier 2023

Suite à l’arrestation du chef du village de Mbatto-Bouaké, Anoman Badiglon Edouard, puis sa libération le mercredi 11 janvier 2023 et sa mise sous  contrôle judiciaire au cœur de la nuit, les dignitaires du village, membres de la génération Gnondôh au pouvoir et à laquelle appartient le mis en cause, appellent les autorités politiques, administratives et judiciaires à prendre des mesures pour faciliter l’éclatement de la vérité sur sa gestion du foncier du village et ramener l’ordre dans le village. Au cours d’une rencontre initiée ce lundi 17 janvier 2023, leur porte-parole, Kouadjo Agobey Jérôme, a dénoncé les interventions extrajudiciaires qui ont abouti à la libération du chef Anoman Badiglon Edouard, qui a été inculpé pour « blanchiment de capitaux, abus de biens sociaux portant sur plus de 36 milliards Fcfa » et mis aux arrêts par la Brigade de Recherche de la Gendarmerie. Il avait été arrêté grâce à un travail remarquable du pôle économique et financier, qui a instruit la brigade de recherche d’enquêter à travers une commission rogatoire qui a entendu toutes les parties et eu accès aux différents éléments de preuves.

Accusé de malversations dans la gestion du village, Anoman Badiglon Edouard peut échapper à la prison alors que le chef d’Adjamé Bingerville a été mis aux arrêts, pour des faits de « détournement portant sur de plus d’une centaine de millions de nos francs. » Pour les membres de la génération  Gnondôh au pouvoir, qui comprennent difficilement que le mis en cause bénéficie d’un traitement de faveur,  il est temps que les autorités mettent fin aux agissements des mains occultes qui empêchent la manifestation de la vérité dans cette affaire, mû par des intérêts. Kouadjo Agobey Jérôme affirme que « le chef du village, interdit de voyager et de signer des documents administratifs, n’est plus  apte à diriger le village », convaincu que « le chef doit incarner les valeurs de probité, et d’équité. »

Anoman Badiglon Edouard est ainsi récusé par des membres de la génération qui l’a porté au pouvoir et qui appelle aujourd’hui à sa destitution. « La qualité de chef de village ne donne pas une immunité pour commettre des malversations et de spolier les populations de leurs terres. Il doit être mis aux arrêts pour permettre à la procédure de se dérouler sereinement jusqu’à son procès. Il doit répondre de ses actes », a interpellé le porte-parole des doyens, qui appelle le Président de la République, Alassane Ouattara, le Premier ministre Patrick Achi, à se pencher sur ce dossier. « Le préfet d’Abidjan doit prendre ses responsabilités pour se pencher sur le dossier du nouveau chef qui lui a été transmis. M’Batto Bouaké ne veut plus de mort d’hommes à cause des agissements d’Anoman Badiglon Edouard. Trop c’est trop ! », a ajouté le porte-parole des membres de la génération Gnôndoh, qui, faut-il le préciser, sont tous victimes des agissements du chef mis en cause.

Le chef mis en cause avait été suspendu de ses fonctions par arrêté préfectoral du 21 juillet 2020 pour une période de six mois. Sa signature est suspendue par le ministère de la construction et de l’urbanisme, face à son incapacité de présenter au préfet qui le lui demande le bilan de sa gestion. En plus des 300 ha de terres objet dont le lotissement est l’objet d’une décision d’annulation du conseil d’Etat en date du 13 avril 2022, d’autres terres du village, dont celles objet du lotissement Aponian Résidentiel portant sur 215 ha de terre, ont été bradées par le chef Anoman Badiglon et font l’objet de procédures judiciaires.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:399 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Perspectives macroéconomiques 2023 - Un rapport de la BAD appelle à prendre des mesures...

La croissance économique de l’Afrique devrait dépasser celle...

Vendredi 20 Janvier 2023

Coopération Sud-Sud - Le Fonds Saoudien pour le Développement passe en revue ses réalisations...

Une délégation du Fonds Saoudien pour le Développement (SFD) a...

Vendredi 20 Janvier 2023

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés