JNP 2023 - Les Comités locaux de concertation Etat-secteur privé font le point de leurs activités

Monday 13 November 2023

 Les Comités Locaux de Concertation Etat / Secteur Privé (CLCES) ont dressé le bilan de leurs activités, au cours du 5ème et dernier atelier de la JNP 2023. Cette activité s’est tenue le mardi 07 novembre 2023, à la salle San Pedro du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, avec pour thème, le bilan et les perspectives du CLCES.

En présence de plusieurs acteurs du secteur public – privé, de structures et organisations non gouvernementales et de représentants régionaux, la session bilan et perspectives des plateformes locales de dialogue public – privé, a débuté, par le mot d’ouverture prononcé par Mariam FADIGA Fofana, secrétaire exécutive du CCESP.

Cette dernière a exprimé sa gratitude envers tous les participants présents, puis rappelé le contexte de la création des comités locaux. ‘‘L’initiative de la mise en place des plateformes locales de dialogue public – privé, procède de la mise en œuvre de la recommandation de la stratégie nationale de dialogue public privé élaboré en 2017’’, a-t-elle évoqué avant de faire l’état des lieux des différentes collectivités locales mises en place par le CCESP. “Conformément au programme de déploiement, sont opérationnels à ce jour, les comités locaux de concertation Etat secteur de San-Pedro depuis le 19 décembre 2019, de Bouaké depuis le 15 décembre 2021, en attendant celui de Korhogo, en décembre 2023’’, a-t-elle révélé.

La mise en place de ces comités locaux (San – Pédro, Bouaké et Korhogo) par le CCESP vise à répondre au défi de renforcement de l’approche inclusive du Dialogue Public – Privé, par une prise en compte des spécificités locales et des préoccupations des entreprises. Elle vise également à améliorer le climat des affaires et leurs attractivités.

Le bilan des CLCESP 

En termes de partages d’expériences, les plateformes de San-Pedro et Bouaké ont organisé de nombreux ateliers portant sur des thématiques inhérentes aux préoccupations du secteur privé. Il s’agit de, l’élaboration du livre blanc, figurant au programme de la première édition des journées économiques de San – Pedro ; l’organisation en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire de la première édition des journées économiques de San – Pedro. Sans oublier les rencontres Business To Government ; ainsi que réflexions sur les tracasseries routières et anarchies constatées au sein des agences immobilières (Bouaké), pour ne citer que celles-là.

Concernant leurs difficultés, Bouaké a répertorié 412 préoccupations au nombre desquelles 333 ont été résolues, soit un taux de résolution de 81%.

A San – Pedro, les points relevés sont entre autres, la lenteur dans la réaction de certaines structures qui se réfèrent à leur siège à Abidjan, l’indisponibilité des recueils des données statistiques régionales ; l’indisponibilité des services de la mairie de San–Pedro face à la problématique des taxes ODP.

La plateforme locale de Korhogo n’est pas encore opérationnelle, à cet effet, elle n’a pas encore mené d’activités. Toutefois, la représentante territoriale de Korhogo, Silué Fatoumata, a présenté des éléments d’installation et de prise de contact avec le CCESP.

Les perspectives envisagées 

Pour ces trois plateformes locales de dialogue public – privé, le message est clair. Il s’agira d’élaborer un plan de travail 2024 du groupe de travail service et du groupe de travail industrie. Cela dans l’optique de rendre totalement opérationnelle la plateforme du secteur privé et inciter certains opérateurs à se réunir en groupements, lutter contre les tracasseries routières et aussi faciliter l’accès au crédit aux acteurs du secteur privé.

Selon l’arrêté interministériel du 26 septembre 2023, Le comité local de concertation Etat/secteur privé est dirigé par un bureau composé du Président (préfet de région), du premier vice – président (Président du conseil Régional), du deuxième vice – président (Maire de la commune, chef-lieu de région) et du troisième vice-président (Président de la délégation Régionale de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire).

MK


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:435 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés