BRVM, Nigeria stock exchange, Ghana stock exchange… - Des avancées enregistrées dans l’intégration des marchés de capitaux ouest-africains

Lundi 09 Avril 2018 / Edo Kossi Amenounvé, DG BRVM

Le Conseil pour l’intégration des marchés de capitaux ouest-africains (CIMCOA), donc les marchés de la CEDEAO, s’est réuni ce vendredi 6 avril 2018 à Abidjan. e directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edo Kossi Amenounvé, a indiqué que plusieurs sujets ont été abordés au cours des échanges. Notamment la révision de la charte qui devrait gouverner le conseil dont l’objectif principal est de créer un environnement réglementaire harmonisé pour l’émission et le commerce de titres financiers dans la région. La nouvelle charte adoptée, les participants les différentes phases à suivre pour la mise en place d’un marché intégré ; principalement la phase 1 qui consiste à avoir des courtiers avec des accès sponsorisé aux marchés qui ne sont pas les leurs, pour négocier des titres par l’intermédiaire des courtiers locaux d’autres juridictions.

La question de l’agrément unique pour les courtiers, dernière phase de l’intégration des marchés, qui est devenue une réalité sous la présidence de la BRVM a été également abordée. « On a vu des transactions se dérouler entre le Nigeria et le Ghana. Il reste, du côté de notre union, que nous ayons des observations nécessaires pour que les courtiers de l’UEMOA puissent interagir avec leurs collègues du Ghana ou Nigeria », a indiqué Edo Kossi. Les participants ont convenu de l’organisation d’une conférence internationale au cours de l’année 2019 sur l’intégration des marchés de capitaux en s’inspirant de l’expérience des autres pays. Les questions techniques touchant à l’évolution des marchés, les contraintes et enjeux de développement auxquelles les différentes bourses font face n’ont pas été occultés.  

 

2 ans pour achever les différents chantiers

A l’issue de la réunion, et suivant le principe de la rotation, le président de la BRVM qui a dirigé le conseil pendant deux ans, après le directeur général de la Nigeria stock exchange, a passé la main au directeur général de la Ghana stock exhange. Les dépositaires central du Nigeria, Oscar Onyema, assurera la vice-présidence. « Nous avons des défis importants, puisqu’il y a l’agenda 2020 de création d’une monnaie unique de la CEDEAO. Nous avons travaillé à faire en sorte que l’intégration des marchés soit aussi une réalité. Nous avons deux années devant nous pour achever nos différents chantiers et nous voulons inviter les parties prenantes à nous accompagner dans ces défis. Notamment les acteurs du marché, les courtiers, les conservateurs, les investisseurs qui cherchent à faire de bonnes affaires dans toute la sous région », a souligné Edo Kossi, qui note combien importe le soutien des autorités politiques.

L’intégration des marchés, enseigne-t-il, est le seul moyen de donner à l’espace économique de la CEDEAO un marché assez solide, assez large, assez étendu qui permettrait de lever des ressources importantes à la fois pour le financement des Etats et des entreprises.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Cette année en Côte d'Ivoire, la première période de solde a lieu du 10 au 31 mars 2018. Y participeriez-vous?







Nombre de votes:384 Resultat Archive


PORTRAIT


Gérard Méa MANGOUA

Directeur Général UBIPHARM

Diplômé en Pharmacie obtenu à la Faculté de Paris V Descartes, Gérard Méa MANGOUA a occupé les postes suivants : • Direction des Services pharmaceutiques, LABORATOIRE GALENIQUE ; • Pharmacien Directeur, LABOREX CI ; • Directeur Général & Administrateur, LABOREX CI ; • Adminis... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés