Theresa May annonce l'engagement du Royaume-Uni à stimuler l'investissement en Afrique

Mercredi 29 Août 2018

Theresa May est en visite en Afrique, elle est arrivée mardi 28 août en Afrique du Sud avant de se rendre au Kenya et au Nigeria.

Dans un discours prononcé au Cap, le Premier Ministre Britannique a déclaré que le Royaume-Uni ambitionne renforcer ses investissements en Afrique. Elle a annoncé un apport additionnel de 4 milliards de livres sterling dans les économies africaines et a promis un "changement fondamental" dans les aides au développement accordées par le Royaume-Uni. Cela va au-delà de la réduction de la pauvreté à court terme pour se concentrer sur les défis économiques et sécuritaires à long terme.

 

« Le Royaume-Uni restera un champion mondial du développement international. Nous renforcerons notre offre dans les pays à croissance plus rapide et déploierons le meilleur de l'expertise britannique sur le continent, contribuant à créer des marchés en croissance et ouverts », a-t-elle déclaré.

 

Theresa May a également ajouté que les aides au développement du Royaume-Uni non seulement lutteront contre l'extrême pauvreté, mais s'attaqueront en même temps aux défis mondiaux conformément aux intérêts de l'Afrique et du Royaume-Uni.

 

« Nous nous assurerons que notre investissement au développement nous profite à tous et qu’il est parfaitement aligné sur nos priorités en matière de sécurité nationale. Dans la pratique, cela signifiera d'aider les marchés à croissance rapide comme la Côte d'Ivoire et le Sénégal à poursuivre leurs progrès en matière de développement et dans le même temps à créer des opportunités pour les investisseurs, notamment les sociétés britanniques. »

 

Le Royaume-Uni déploiera son expertise pour aider les pays à forte croissance à transformer leurs économies. L'institution britannique de financement du développement, la CDC, s'est engagée à accroître les investissements en Côte d'Ivoire. La Côte d’Ivoire est la quatrième destination d’investissement de la CDC en Afrique après l’Afrique du Sud, le Nigéria et le Kenya. Les sociétés issues du portefeuille de la CDC ont contribué à créer 5 110 emplois directs et ont payé 23 millions de dollars d’impôt en 2017 en Côte d’Ivoire. Parmi ces entreprises, on compte la centrale à gaz Globeleq - Azito et l’institution de microfinance MicroCred.


Source: Ambassade


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés