Gouvernance - 13 critères pour évaluer la performance des directeurs des affaires financières des ministères

Jeudi 25 Octobre 2018 / Moussa Sanogo, Secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Un mécanisme d’évaluation de performance des directeurs des affaires financières (DAF) des ministères a été mis en œuvre en d’assurer un suivi régulier de leurs activités et s’assurer de la bonne gestion des finances publiques. C’est le secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, qui a lancé le processus d’évaluation ce mercredi 24 octobre 2018, à Abidjan, à la rotonde de la direction générale du Budget et des finances sise au Plateau.

 Le mécanisme qui vise à créer une saine émulation au sein des DAF, pour une gestion efficace des finances publiques, tient en 13 critères d’évaluation énoncés au cours de la cérémonie par le directeur général du Budget et des Finances, Traoré Seydou. Ils sont repartis en quatre axes : l’élaboration du Budget de l’Etat, la performance globale dans l’exécution du budget, le respect de la régularité dans l’exécution de la Dépense publique et la capacité organisationnelle des DAF. Au terme du processus d’évaluation, les trois meilleurs seront récompenses.

Le mécanisme est basé sur des indicateurs portant sur la préparation et l’exécution du budget du ministère, selon le secrétaire d’Etat qui relève que c’est pour relever ce défi que les DAF sont désormais rattachés aux ministères plutôt qu’aux ministres. L’objectif, c’est donc d’améliorer les performances des DAF, de les rendre plus efficace dans l’exercice de leurs fonctions et de renforcer le dispositif de bonne gouvernance mis en place par le département du budget et du Portefeuille de l’Etat.

Moussa Sanogo a ainsi exhorté les DAF à prendre les dispositions nécessaires, en liaison avec les administrateurs de crédits, pour évaluer avec exactitude les opérations inscrites en dépenses, de sorte à ce que ce budget soit réaliste et sincère. Ce qui permettra de réduire considérablement le recours aux actes modificatifs en cours de gestion pour une meilleure exécution du budget.

Emmanuel Akani  


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés