CEDEAO – Deux documents clés pour la production et la sécurisation des échanges transfrontaliers d’énergie électrique approuvés à Abidjan

Jeudi 06 Décembre 2018

La 13ème réunion des ministres de l’Energie de la CEDEAO qui s’est tenue le 4 décembre 2018, au Radisson Blu Hôtel, Abidjan, a examiné des documents sectoriels élaborés par la CEDEAO pour le renforcement du marché régional de l’électricité. Le ministre ivoirien de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh, a indiqué à l’ouverture des travaux que l’une des solutions adoptées par les Etats membres de la CEDEAO  pour résoudre les problèmes énergétiques auxquels font face la sous région, c’est l’intégration des réseaux électriques nationaux dans le cadre d’un marché régional unifié et régulé de l’électricité. Cela, en vue d’assurer un approvisionnement en énergie électrique régulier, fiable, et à un coût compétitif aux populations des Etats membres de l CEDEAO. Cette option, soutient le ministre Thierry Tanoh, présente l’avantage de « surmonter la barrière de l’inégale répartition des importantes ressources énergétiques dont dispose la sous région. »

 

Renforcer le cadre institutionnel, réglementaire et commercial

Les ministres de l’Energie de 13 pays de la région ont reconnu la nécessité de trouver des solutions collectives aux défis qui affectent le secteur de l’énergie afin de garantir de meilleures conditions de vie pour les populations de la région. Au terme de leurs délibérations, ils ont approuvé deux importants documents et recommandé de les soumettre à la prochaine réunion du conseil des ministres de la CEDEAO pour examen et adoption. Il s’agit du Plan directeur de la CEDEAO pour le développement des moyens régionaux de production et de transport d’énergie électrique 2019-2033; et de la Directive pour la sécurisation des échanges transfrontaliers d’énergie électrique du marché régional de l’électricité. Les ministres ont exhorté ont en outre exhorté la commission de la CEDEAO à travailler en étroite collaboration avec leSystème d’échanges d’énergie électrique ouest africain (EEEOA) et la Banque mondiale à l’effet de finaliser le Livre Blanc de la CEDEAO sur la sécurisation des transactions transfrontalières d’électricité en vue de son examen à leur prochaine réunion.

Aussi ont-ils reconnu la nécessité de renforcer le cadre institutionnel, réglementaire et commercial du secteur de l’électricité afin de tirer entièrement profit du réseau électrique interconnecté de la CEDEAO. A cet effet d’ailleurs, ils ont salué l’élaboration, sous l’égide de de l’EEEOA, de la Directive pour la sécurisation des transactions transfrontalières d’énergie électrique du marché régional de l’électricité.

 

La transition énergétique en bonne voie

Les ministres ont pris note également, au cours des travaux, de la finalisation du Plan directeur de la CEDEAO pour le développement des moyens régionaux de production et de transport d’énergie électrique 2019-2033, élaboré de manière à tenir compte des différents enjeux auxquels le secteur de l’énergie devra faire face à court, moyen et long termes.

Concernant la liste des projets prioritaires régionaux de production et de transport d’énergie électrique composée de 75 projets (28 projets de ligne de transport pour un total d’environ 22 932 km et 47 projets de production d’une capacité totale de 15,49 GW) avec un coût d’investissement total estimé à 36,39 milliards de dollars, ils ont relevé la forte part des énergies renouvelables qui devrait représenter 68,9% de la production totale à l’horizon 2033. Ils se sont satisfaits de cette transition énergétique qui cadre avec les ambitions des Etats membres pour une économie plus verte dans l’espace CEDEAO.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés