Transparence de l’industrie extractive - La Côte d’Ivoire prépare une deuxième évaluation de son dispositif ITIE

Vendredi 11 Octobre 2019


 

Le conseil national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) organise à N’sa hôtel de Grand Bassam,  du 10 au 12 octobre,  un atelier d’auto-évaluation du plan de travail 2017 du rapport d’avancement. A l’ouverture, représentant du ministre de l’Economie et des Finances, le conseiller technique Mimba Antoine, a déclaré que la Côte d’Ivoire prépare une deuxième validation périodique de son dispositif, prévue pour le 8 novembre 2019. Cette évaluation programmée vient après celle qui a duré de juillet 2017 à mai 2018, à l’issue de laquelle le conseil d’administration de l’ITIE avait relevé que des progrès significatifs avaient été accomplis par la Côte d’Ivoire. Cependant, dans une lettre adressée au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le président de l’ITIE relevait que le pays devra prendre des mesures correctives portant 12 recommandations. La deuxième validation devrait donc procéder à l’évaluation des progrès accomplis dans l’exécution de ces mesures. « L’objectif est d’apporter, en prélude à la validation du 8 novembre 2019, des mesures correctives urgentes et appropriées en réponse aux non-conformités identifiées », a insisté le conseilleur technique du ministre Adama Coulibaly.

Mais au-delà de ces points, le conclave de Grand Bassam sera mis à profit par le CN-ITIE, précise son président Mimba Antoine, pour évaluer l’ensemble des exigences de la Norme ITIE. Ainsi, afin d’atteindre des résultats probants, « une matrice d’actions prioritaires, opérationnelles  et urgentes susceptibles d’avoir un impact sur le niveau de performance de la Côte d’Ivoire a été élaborée. » Celles-ci portent 5 principales actions, notamment l’installation des membres du groupe multipartite (GMP) par les ministres de tutelle prévue dans quelques jours ; la revue du cadre réglementaire et institutionnelle du GMP ; la finalisation et la publication du rapport ITIE 2017 et du rapport d’activités annuel 2018 ; le renforcement des capacités des membres du GMP sur la nouvelle norme ITIE et, enfin, bien évidemment, le suivi-évaluation de la mise en œuvre des 12 recommandations du rapport de validation 2018 de la Côte d’Ivoire.

L’ITIE est une Norme mondiale qui fait la promotion de la transparence des revenus et de l’obligation de redevabilité dans les secteurs pétrolier, gazier et minier. Elle est dotée d’une méthodologie robuste, mais flexible pour divulguer et rapprocher les paiements effectués par les entreprises et les revenus perçus par les gouvernements dans les pays mettant en œuvre l’Initiative. Le processus ITIE peut être élargi et adapté pour satisfaire aux besoins d’information des parties prenantes.

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:187 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés